Silence et réalité à catane

Du 30 septembre au 1er octobre 2021, l’Université de Catane, en partenariat avec l’École des hautes études en sciences sociales et l’équipe internationale triennale “Arts et Intelligences du Silence”, organise un grand colloque international consacré à l’invention de la réalité. Vaste sujet dans lequel la notion de silence peut s’enraciner parce qu’elle façonne, elle aussi, un rapport particulier au monde et aux autres.

Emanuele Coco, chercheur en philosophie à l’Université de Catane, aura tenu bon ; après bien des incertitudes quant à la situation sanitaire, lui et son équipe ont maintenu le grand colloque sur l’invention de la réalité en présence en cette rentrée 2021. L’occasion pour beaucoup de renouer avec les manifestations scientifiques et de lancer une nouvelle année universitaire que tous nous espérons plus sereine. De plus, il aurait été ironique de parler de réalité, de sa dimension sociale mais aussi de son intériorité, dans la froideur toute irréelle d’une rencontre virtuelle. C’est donc un bel événement qui s’annonce, au cours duquel on évaluera le rôle de la science, du mythe et de l’imaginaire dans la définition de ce que l’on considère comme relevant du réel. Le colloque veut favoriser les dialogues entre les chercheurs, les disciplines et les objets d’étude pour distinguer le cas échéant ce qui relève du monde objectif, perçu par les sens, et du monde construit par l’esprit.

Emanuele Coco est également membre de l’équipe internationale triennale “Arts et Intelligences du Silence” de l’EHESS. En collaboration avec Deborah Puccio-Den, il a associé au beau programme de Catane plusieurs chercheurs engagés dans les travaux de l’EIT qui présenteront leurs travaux sur le sujet du colloque. Vincent Debiais posera la question de ce que désigne la notion de réalité dans les images de l’art chrétien au Moyen Âge ; Catherine Perret évoquera “la réalité du fantasme de l’inceste” ; Véronique Beneï déplacera quant à elle la thématique de la réalité dans une lecture anthropologique du réalisme magique. Dans la partie “juridique” du programme, Deborah Puccio-Den évoquera la question du silence entre réalité politique et imaginaire de la danse ; Daniela Piana enfin interrogera la définition des figures de la loi. Le programme est riche et la diversité des orientations théoriques et des matériaux donnera lieu à des échanges nourris pour approcher, par l’écart, le télescopage et la comparaison, une définition des moteurs de la fabrique de la réalité.

Dernier temps de cette belle rencontre, l’équipe internationale triennale “Arts et Intelligences du Silence” tiendra le 30 septembre au soir une réunion de travail et de présentation des projets en cours et à venir autour des thématiques du silence. De quoi lancer cette nouvelle année d’échanges et de partage autour de l’archipel silence. On trouvera sur ce même carnet de recherche un compte rendu de la réunion dès la semaine prochaine. À suivre donc.

Le colloque L’invenzione della realtà. Scienza, mito e immaginario nel dialogo tra realtà psichica e mondo oggettivo se déroule à Catane du 29 septembre au 1er octobre 2021 ; il est également accessible en ligne (sur demande auprès des organisateurs).


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.